La vitesse de chargement d’une page internet est l’un des critère pris en compte par le moteur de recherche de Google pour référencer les pages ou en d’autres termes les classer. Toujours selon le géant de la recherche, « D’après de récentes études, « 40% des internautes qui passeront sur votre site ne vont pas attendre plus de 3 secondes », et que “47% des internautes espèrent qu’une page devrait se charger au bout de 2 secondes”. » expliquant alors de favoritisme fait à l’endroit des pages ayant le temps de chargement le plus court.

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

Avant toute chose, il est important de préciser que cet article ce veut le plus simple et le plus concis possible. Certaines informations seront donc volontaires simplifiées ou tout simplement occultées dans un souci de compréhension. N’hésitez à faire plus de recherche sur le sujet (^^). Sur ceux, Google Speed Insight est un outil attribuant un score de vitesse aux pages analysées en incorporant et en comparant entre elles les valeurs moyennes de certaines mesures de données issues de pages

 

  • surveillées par le rapport Chrome User Experience Report (CrUX) ». On a ainsi trois grands types de pages que sont :

 

  • Les pages rapides : La valeur moyenne de la mesure est dans le tiers le plus rapide de toutes les charges de pages.

 

  • Les pages lentes : La valeur moyenne de la mesure est dans le tiers le plus lent de toutes les charges de page.

 

  • Les pages moyennes : La valeur moyenne de la mesure se situe dans le tiers central de tous les chargements de pages.

 

D’autres mesures complémentaires ou différentes peuvent être faites afin d’avoir un score plus précis ou généraliste.

 

Un score calculé et compris entre 0 et 100 qui estime la marge de performance est alors attribué. Il s’agit, là, d’un score d’optimisation donnant une idée de la capacité actuelle de la page et donc des informations plus précises quant au classement précédent. On a ainsi des scores dits :

 

  • Bon : la page applique la plupart des meilleures pratiques de performance et il y a peu de marge pour une optimisation plus poussée. La page marque 80 ou plus.

 

  • Moyen : Il manque des optimisations de performance communes sur la page et il y a une marge de sécurité moyenne pour l’optimisation. La page marque entre 60 et 79.

 

  • Faible : La page n’est pas optimisée et il y a une marge assez importante pour l’optimisation. La page marque entre 0 et 59.

 

Des suggestions d’optimisation sont ensuite proposées en fonction de ses différents scores et des spécificités de la page analysée.

 

 

Vous l’aurez surement remarqué, il s’agit d’un outil dont les paramètres sont relativement complexes et qui nécessite une certaine connaissance pour bien les appréhender et les utiliser. S’il ne fallait retenir que 2 chose de cet article, ce serait 1) la vitesse de chargement d’une page prend en compte de nombreux paramètres et 2) les valeurs et données obtenues ne sont qu’à titre indicatifs et qu’il vous revient finalement d’ajuster au mieux de vos préférence mais aussi de votre objectif.

 

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu